allevasse


allevasse

⇒ALLEVASSE, subst. fém.
Région. Giboulée (note de l'auteur) :
Quant à nous, ma cousine, nous pouvons partir à pied.
— À pied? Il pleut à verse! s'écria la dame en regardant le ciel ruisselant.
— Oh! ce n'est qu'une allevasse (une giboulée), balbutia humblement Hyacinthe, et nous ne demeurons pas très loin de la gare.
A. THEURIET, La Maison des deux barbeaux, 1879, p. 23.
Étymol. ET HIST. — 1879, supra.
Issu du syntagme wallon i ploût a lavasse « il pleut à verse » (HAUST 1933, s.v. lavasse) d'où le meusien (Brillon) alvasse « averse », FEW t. 5, 215 a; m. fr. lavasse, lavache « pluie torrentielle », XVe s., GDF., bien attesté dans les dial. du Nord-Est (FEW, loc. cit.), dér. de laver.

allevasse [alvas] n. f.
ÉTYM. Av. 1879, André Theuriet; du wallon à lavasse « à flots », de laver.
Régional. Forte averse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • averse — [ avɛrs ] n. f. • 1688 averse d eau; de pleuvoir à la verse (1642) → verse ♦ Pluie soudaine et abondante. ⇒ grain, ondée; fam. douche, sauce, saucée; région. drache. Essuyer, recevoir une averse. Averse orageuse. Averse de printemps. ⇒ giboulée.… …   Encyclopédie Universelle

  • Coronide —    Principessa arcade amata da Apollo al quale però fu infedele. Il dio fu avvertito del suo tradimento da un corvo bianco, animale a lui sacro, e volle punirla facendola uccidere dalle frecce della sorella Artemide. Nell esalare l ultimo respiro …   Dizionario dei miti e dei personaggi della Grecia antica